Bonjour!

Merci pour votre contribution!

L’Agence eSanté est en train de travailler sur le projet de dossier de soins partagés. En fait également partie la transmission électronique des mémoires d’honoraires des divers prestataires à la CNS.

Une généralisation du tiers payant n’est pourtant pas envisagée, voilà pourquoi une suppression du décompte des remboursements n’est pas envisageable à l’heure actuelle, notamment aussi en raison des participations personnelles des affiliés qui y sont également indiquées.

Par ailleurs, le décompte devait aussi avoir un effet pédagogique alors qu’il permet à l’assuré d’avoir connaissance du coût total de ses soins médicaux extrahospitaliers.

Salutations distinguées,

L'équipe de http://www.vosidees.lu

Commentaires (3)

Djebar H.
Djebar H.

Djebar H.

Niveau
0
Score
8

A quand des services en ligne pour les assurés sociaux pour le parcours patient par l'agence e-santé? Actuellement seulement un service myDSP (Dossier de Soins Partagé (DSP)). est à destination du patient cf https://www.esante.lu/portal/fr/agence-esante/la-platefor...
est ce que la CNS à un projet d'intégration avec esanté ?

Ian
Ian

Ian

Niveau
0
Score
14

Ganz gutt Idie!

An den Aptikten funktionneiert den sougenannten Tiers-Payant jo immens gutt vun dem Client sengem Point de Vue: mir bezuelen just nach deen Deel vun engem Medikament deen d'Gesondheetskees nët zrëckbezillt.
Et ass schued datt dësst bei den Dokteren net och funktionneiert: wann een hei, nodeems een seng Lëtzeburger Carte de Sécurité Sociale virgeluecht huet, einfach giff dem Dokter deen Deel rembourseieren deen d'Gesondheetskees nët iwwerhëllt dann missten vill Leit guer naischt mei un d'CNS ranschécken. Daat wier just flait an besonneg komplizeierten Fäll nach neideg...

Natirlech muss d'CNS den Dokteren dann zaitno den Recht bezuelen...

Bonjour!

Merci pour votre contribution!

L’Agence eSanté est en train de travailler sur le projet de dossier de soins partagés. En fait également partie la transmission électronique des mémoires d’honoraires des divers prestataires à la CNS.

Une généralisation du tiers payant n’est pourtant pas envisagée, voilà pourquoi une suppression du décompte des remboursements n’est pas envisageable à l’heure actuelle, notamment aussi en raison des participations personnelles des affiliés qui y sont également indiquées.

Par ailleurs, le décompte devait aussi avoir un effet pédagogique alors qu’il permet à l’assuré d’avoir connaissance du coût total de ses soins médicaux extrahospitaliers.

Salutations distinguées,

L'équipe de http://www.vosidees.lu

Renow