Bonjour!

Merci pour votre contribution!

Vous avez raison en affirmant que dans le régime fiscal actuel, un propriétaire ne peut déduire qu'une partie des intérêts débiteurs s’il occupe le logement.
Or il faut savoir que les loyers perçus au courant de l’année d’imposition sont également imposés dans la catégorie des revenus nets provenant de la location de biens tandis qu’un logement utilisé à des fins privées ne génère comme revenu qu’une valeur locative forfaitaire variant au tour de 100 € par an.
Le plafond annuel des intérêts déductibles de cette valeur locative est fixé à:
–  1.500 € pour l’année de l’occupation et les cinq années suivantes
–  1.125 € pour les cinq années subséquentes, 
–  750 € pour les années suivantes. 

L'équipe de http://www.vosidees.lu

Commentaires (1)

Bonjour!

Merci pour votre contribution!

Vous avez raison en affirmant que dans le régime fiscal actuel, un propriétaire ne peut déduire qu'une partie des intérêts débiteurs s’il occupe le logement.
Or il faut savoir que les loyers perçus au courant de l’année d’imposition sont également imposés dans la catégorie des revenus nets provenant de la location de biens tandis qu’un logement utilisé à des fins privées ne génère comme revenu qu’une valeur locative forfaitaire variant au tour de 100 € par an.
Le plafond annuel des intérêts déductibles de cette valeur locative est fixé à:
–  1.500 € pour l’année de l’occupation et les cinq années suivantes
–  1.125 € pour les cinq années subséquentes, 
–  750 € pour les années suivantes. 

L'équipe de http://www.vosidees.lu

Renow